La seine à Vélo

Paris bientôt reliée à Honfleur et Deauville… à bicyclette !

En passant par Aizier…

En 2020, une continuité cyclable sera créée entre Paris et la mer. Plus de 400 km seront à parcourir à vélo le long de la Seine, jusqu’au Havre d’un côté, et Deauville de l’autre.

L’idée initiale date des années 90, mais a été dépoussiérée en 2015 : dans le cadre du projet de développement de l’axe Seinel’Adas (Association des départements de l’axe Seine qui fédère six départements de région parisienne et de l’estuaire) ambitionne de relier Paris à la mer à vélo, en longeant la Seine. À l’instar du concept « La Loire à vélo » qui se gargarise aujourd’hui avec 800 000 passages annuels, « La Seine à vélo », appelée aussi Véloroute 33, prévoit une continuité cyclable entre Paris et la mer dès 2020.

La Seine à vélo - Vernon (Eure)

La Seine à vélo – Vernon (Eure)

À l’origine, le parcours se contentait de relier la capitale au Havre (Seine-Maritime) le long d’un parcours de 390 km. Mais compte tenu des complémentarités entre le Nord et le Sud de l’estuaire, le tracé proposera dès l’embouchure, un accès aussi vers Honfleur (Calvados). Les Départements de l’Eure et du Calvados ont plaidé pour un prolongement jusqu’à Deauville (Calvados). Ce sera donc chose faite aussi.

Le tracé Paris-Deauville prévoit, lui, 440 km de voies cyclables. L’itinéraire jongle sur les deux rives de la Seine où des bacs (gratuits) et des ponts permettent la traversée du fleuve.
Le tracé, actuellement à l’étude dans sa précision, se base sur des tronçons cyclables existants, notamment en région parisienne et en Seine-Maritime. L’idée est ensuite de les relier pour créer un itinéraire continu de Paris à la mer. A plus long terme, de nouveaux tronçons pourront être créés. Le balisage et la signalisation du tracé devront être opérationnels en 2020 pour une mise en service effective dans la foulée.
Sur les 400 km de voie, seront prévues des haltes culturelles, en lien avec le patrimoine et/ou la nature : visite d’abbayes, d’églises, de lavoirs, d’espaces naturels, le tout en partenariat avec les offices de tourisme, hébergeurs et autres structures touristiques labellisés « Accueil vélo ».

Plan du projet de "La Seine à vélo".

Plan du projet de “La Seine à vélo”.