Inauguration du Restaurant « Le Relais des Chaumières » et cérémonie des vœux 2019

« Je suis ravi et enthousiaste pour ce moment important pour notre commune qu’est l’inauguration officiel du restaurant d’Aizier, le Relais des Chaumières, tenu par nos restaurateur Raphaël et Manuella Bonis. Cette ouverture est l’aboutissement d’un long parcours jonché d’obstacles qu’il a fallu lever les uns après les autres, en faisant preuve de patience et sans jamais baisser les bras. La genèse de ce projet remonte à 2007, c’est donc pas moins de 3 équipes municipales qui ont planchées sur ce dossier. Entre l’achat via l’Etablissement Public Foncier de Normandie (EPFN), la réflexion du conseil municipal (période 2008-2014) sur l’orientation du projet, les études de faisabilité, le travail avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Normandie (CCI), la recherche des financements, l’attente des réponses des potentiels financeurs, les lancements des marchés de maitrise d’œuvre et de travaux, le suivi des travaux et pour finir la recherche de l’exploitant, il se sera écoulé un peu plus de 10 années. La réussite de ce projet est liée à la patience mais surtout elle dépend de la bonne volonté des femmes et des hommes qui ont défendu et porter ce projet à bout de bras. Merci à l’ensemble des conseillers municipaux, à mon adjoint Christophe Foliot pour les suivis administratif et des travaux, Hervé Hanin et Jacques Morel pour le suivi hebdomadaire des travaux, Michel Hainque pour son aide sur les aspects juridique et économique et Nathalie Nédeau pour tout le suivi administratif et comptable. Grâce aux différentes compétences de chacun, grâce à notre volonté, notre persévérance et notre détermination, le Relais des Chaumières a ouvert ses portes le 16 mai dernier. Le coût de cette création s’élève à 550000 € subventionnés à 80%. Je tiens à remercier l’ensemble des financeurs que sont l’Europe (FEADER), l’Etat (DETR et FISAC), La Région Normandie, le Département de l’Eure et la Communauté de Communes Roumois Seine. Je remercie aussi le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande et sa cellule LEADER pour son aide pour l’obtention des crédits européens. Il est à noter, qu’en parallèle, nous avons aussi réalisé une transition énergétique et écologique en changeant le système de chauffage fuel du bâtiment Mairie-Salle des Associations-logement par une chaudière à granulé de bois qui permet de chauffer via un mini réseau de chaleur à la fois le bâtiment communal et le restaurant. Projet subventionné à 80% par l’Europe (FEADER) et l’Etat (DETR). Je tiens aussi à remercier les entreprises qui ont réalisés les travaux : Gueudry Construction pour la réalisation des travaux du restaurant, la société LANEF pour les équipements du restaurant, de la cuisine et du bar, l’entreprise LEGER pour la pose de la chaudière à pellets OKOFEN.

Ayant des difficultés à trouver un candidat sérieux à l’exploitation de notre futur restaurant, Jacques Morel me soumit l’idée de poster une annonce sur le site de Jean-Pierre PERNAUT SOS Villages. C’est par cette annonce que Raphaël et Manuella Bonis ont candidaté et sont devenu les exploitants du restaurant multi-services (dépôt de pain, vente de plat à emporter, bocaux,…) du Relais des Chaumières. Quel bonheur de revoir l’ouverture d’un commerce à Aizier, le dernier ayant fermé en 1983, et de permettre la création de 2 empois. De plus, les débuts ont été récompensés par une belle fréquentation estivale très encourageante pour la suite… » dit Benoît Gatinet pendant son discours inaugural, entouré de Monsieur le Sous-Préfet Philippe Laycuras, Monsieur le Conseiller Régional Didier Perralta, Monsieur le Président du PNRBSN Jean-Pierre Girod, Monsieur le Président du GAL (Leader), des nombreux maires et élus, des membres du Conseil municipal, des représentants d’entreprises et des habitants de la commune.
A l’issue de l’inauguration Benoît Gatinet ajouta : «  J’adresse à chacun d’entre vous mes vœux les plus sincères pour 2019, à partager avec toutes celles et tous ceux qui vous sont chers. Bonne et heureuse année à tous ! ».

Article publié le mardi 5 février 2019