Aide aux Ukréniens: Ce sont 27 camions de dons des Eurois qui partent!

Les 27 camions du convoi humanitaire départemental viennent de prendre la route. Ils se rendent en Roumanie, au poste-frontière de Siret. Un camp de réfugiés ukrainiens y est installé.

Ce vendredi 1er avril 2022, sous les flocons de neige, les derniers chargements se terminent devant les locaux du Département, boulevard Georges-Chauvin à Évreux. De la nourriture, du matériel de campement, des produits d’hygiène et de secours… Les dons des Eurois ainsi que des entreprises ont été nombreux, et remplissent pas moins de 27 camions.

Cet appel solidaire, lancé le 22 mars 2022 par la collectivité, a mobilisé beaucoup de communes ces derniers jours. Et encore plus de bénévoles. Réceptionnés, triés, empaquetés et étiquetés, les dons des habitants, ainsi parfaitement organisés, seront directement opérationnels une fois acheminés dans le camp de réfugiés de Siret.
Le Conseil départemental a choisi cette petite ville roumaine de 8000 habitants, située à la frontière avec l’Ukraine, pour le convoi humanitaire de l’Eure. Siret a vu arriver un flot de 150 000 réfugiés en quelques semaines.

Trente heures de voyages jusqu’à Siret

Pompiers, mécaniciens, traducteurs roumains et ukrainiens, médecins, infirmiers, conducteurs… différents corps de métier font partie du voyage pour parer à tout imprévu. En effet, il faudra traverser quatre pays et faire trente heures de route pour arriver à destination. Un périple qui n’inquiète pas les volontaires engagés dans cette mission d’assistance. « Ce n’est rien du tout comparé à ce que vivent les Ukrainiens depuis un mois », relativise l’un d’entres eux. Leur retour à Évreux est attendu le 5 avril.

87 volontaires se relaient sur 5400 km

Conseillers départementaux, maires, élus locaux, sapeurs-pompiers, gendarmes réservistes, personnes de la société civile… se sont mobilisés pour ce convoi. Julie et Cyril, agents du Département de l’Eure, font partis des 87 personnes volontaires qui viennent de prendre la route pour l’Ukraine, dans le convoi humanitaire de l’Eure.

Plus de détails

Article publié le vendredi 1 avril 2022